Les réflexologies

Pour les Chinois, le pied est une partie spirituelle du corps. Toucher le pied, c’est toucher l’âme de la personne. C’est aussi une partie du corps qui garde le contact en permanence avec le sol, la Terre, l’Univers. Par le pied, le corps se recharge en énergie tellurique. Il existe un lien entre tous les organes comme il existe un lien entre physique et psychique, corps et Univers. Tous les systèmes physiologiques et organes de notre corps sont représentés. Par ex : le système circulatoire, le système digestif, la colonne vertébrale, etc…

AnkhmahorDès l’antiquité la réflexologie est également pratiquée au Tibet, en Inde et on en trouve trace dès 2330 avant J.C. sur le sarcophage d’Ankhmahor en Égypte.

 


L’idéogramme chinois du pied signifie 
« partie du corps qui sauvegarde la santé »

La réflexologie plantaire est une technique très ancienne, un pictogramme trouvé dans la tombe du médecin ANKMAHOR daté d’environ 2500 ans avant notre ère, illustre deux praticiens en train de masser les mains et les pieds de deux patients.

La Chine revendique cinq mille ans  d’existence. Les Chinois ont toujours considéré que le pied était à la fois sentinelle et porte-parole de la santé physique et mentale.

La réflexologie renvoie à la notion de miroir : sur l’écran de nos pieds se projette toute l’anatomie du corps humain, tous les organes, tous les systèmes, sous forme de zones réflexes. Les premières études scientifiques des réflexes reposent sur des travaux de neurologie menée à la fin du XIXème siècle qui ont permis à la réflexologie de connaître un nouvel essor en Europe et aux Etats-Unis. Depuis elle n’a cessé d’évoluer et de développer de nouvelles techniques jusqu’à nos jours.

La réflexologie sud-africaine

La Réflexologie Plantaire Sud Africaine de Chris Stormer : « dite douce » : 
Cette méthode subtile de rééquilibrage aborde le pied avec beaucoup de douceur. L’essentiel du travail se fait sur les systèmes nerveux et endocriniens. Ce soin favorise la détente profonde de tout l’être et préserve l’homéostasie du corps (harmonie physiologique).

reflexologies

Elle est particulièrement adaptée en cas d’insomnies, troubles du sommeil, lors de déséquilibres du système endocrinien (déprime, tristesse, émotivité excessive, états d’âmes, dépréciation de soi). Mais aussi céphalée, hypertension, troubles nerveux, anxiété.

Contre indications : cancer en phase évolutive, phlébite avérée ou datant de moins de 6 mois.

La réflexologie chinoise, dite « énergétique »            

Cette technique agit par stimuli plus profonds des zones réflexes et aborde le pied jusqu’aux genoux. Elle s’appuie sur la Médecine Traditionnelle Chinoise pour rétablir l’équilibre Yin-Yang des zones en déséquilibre. 
Elle trouve son efficacité dans des troubles plus « denses » de types digestifs, ORL, œdème, états inflammatoires….

Contre indications : Insuffisance hépatique, cardiaque ou rénale

La réflexologie faciale

La réflexologie faciale crânienne type “Dien-Chan“ est un outil très efficace de détente agissant sur la globalité de l’être.

Toutes ces techniques réflexologiques qui choisissent le visage, les oreilles et le crâne sont traditionnellement indiqués pour leur efficacité sur le plan somatique en tant qu’anesthésiques naturels.

Étant donné que le point de départ de l’impulsion réflexologique se situe sur le visage (donc au niveau de la région céphalée), les stimuli sont transmis directement et rapidement au cerveau. Ils ne passent pas par le filtre du bulbe rachidien (colonne vertébrale et moelle osseuse). Ainsi l’effet bénéfique est ressenti rapidement.

A aucun moment le praticien ne pose de diagnostic au sens médical du terme.

La réflexologie palmaire

La réflexologie palmaire est une très ancienne méthode déjà utilisée en Égypte 2300 ans avant JC. Comme les pieds, les mains constituent un miroir de notre corps. Les zones réflexes se situent à la fois dans la paume, sur les doigts et sur le dessus de la main.  Les paumes des mains comprennent des milliers de terminaisons nerveuses sensorielles. Il s’agit de pratiquer des pressions successives sur l’ensemble de la main pour stimuler les centres nerveux et en faire bénéficier le corps.

Ces deux dernières techniques peuvent compléter  un protocole plantaire ou un protocole Shiatsu.