Le Shiatsu

Le Shiatsu est une des huit approches alternatives désignées dans la résolution A4-0075/97 du Parlement européen votée le 29 mai 1997 en tant que «médecine non conventionnelle digne d’intérêt»

“La démarche orientale vers la santé a toujours consisté à augmenter la vitalité et à prévenir la maladie plutôt que lutter contre la maladie une fois attrapée.”de Shizuto Mazunaga

Comme pour la réflexologie, la philosophie du Shiatsu repose sur la circulation de l’énergie vitale, le QI (Ki en japonais) : l’énergie, le souffle. Le Qi est le concept central de cette thérapie. En effet, les états émotionnels et psychologiques se cristallisent sous forme de tensions physiologiques qui bloquent l’énergie dans le corps, il s’ensuit des déséquilibres qui peuvent à plus ou moins longue échéance générer divers troubles et pathologies.

En japonais, le mot « shiatsu » signifie littéralement « pression des doigts ». C’est un art thérapeutique  issu de la médecine traditionnelle chinoise, dans lequel  les doigts et les mains du praticien exercent une pression sur des points particuliers du corps, en suivant la cartographie des méridiens (acupuncture).  Son but  est de soulager les souffrances et les douleurs, la tension et la fatigue, ainsi que les symptômes de certaines maladies,  et d’harmoniser  les flux vitaux appelés « énergie ».

shiatsu

Comment agit-il ?        

Le shiatsu est une excellente technique de prévention santé. En libérant le corps et l’esprit de leurs tensions, il les empêche de s’installer et de donner lieu à la maladie.

Le shiatsu traite autant les douleurs physiques que les déséquilibres émotionnels. Il est particulièrement efficace  pour :

  • réduire les effets du stress,
  • soulager certaines douleurs, mal au dos, maux de  tête, etc…
  • dénouer des tensions musculaires, articulaires et nerveuses,
  • prévenir et calmer des troubles digestifs, intestinaux, circulatoires,
  • soulager et diminuer les symptômes de maladies chroniques,
  • retrouver le calme, le sommeil, le dynamisme,
  • accélérer le rétablissement après un accident, une maladie, une opération,
  • soulager le dysfonctionnement du cycle menstruel,
  • stabiliser les émotions,
  • apprendre à mieux se connaître, en prenant conscience de certaines tensions légères ou profondes, liées parfois au psychisme.

Contre indications :
Cancer en phase évolutive, phlébite, femme enceintes, enfants de moins de 7 ans

Le Shiatsu est reconnu comme médecine officielle au Japon.